L'art de savoir enchérir pour gagner une enchère
Commissaires-priseurs
Encherir > Commissaires-priseurs

Commissaires-priseurs

Pour devenir commissaire-priseur, le candidat devra justifier d’une double formation, effectuer un stage de deux ans et réussir l’examen final. Notons qu’il existe des commissaires-priseurs judiciaires et des commissaires-priseurs volontaires.

Le métier de Commissaire-priseur est métier très réglementé. Afin d’accéder à cette profession, il est nécessaire d’avoir deux diplômes. Les candidats à ce poste devront justifier d’un diplôme national en droit et d’un diplôme national d’histoire de l’art, d’arts appliqués, d’archéologie ou d’arts plastiques. S’en suivra un examen écrit et oral validant l’admissibilité du candidat à exercer la profession et à débuter un stage obligatoire de deux ans. Suite à ce stage de deux ans, le candidat passera un examen final portant sur des matières juridiques, la réglementation professionnelle et la pratique des ventes.

Le Commissaire-priseur peut-être réputé volontaire ou exercer en tant que Commissaire-priseur judiciaire. En 2011, un décret a séparé les activités volontaires des activités judiciaires. Néanmoins, un même commissaire-priseur peut procéder à des ventes dites volontaires et judiciaires. Pour exercer, les commissaires-priseurs volontaires doivent avoir fait une déclaration au Conseil des ventes volontaires homologuant leur statut d’opérateur des ventes volontaires. Quant aux commissaires-priseurs judiciaires, ils doivent être détenteurs d’une charge d’officier ministériel. Le commissaire-priseur volontaire ou opérateur de vente volontaire sera chargé de la mise en vente d’objets dont les propriétaires décident délibérément de se séparer. Le commissaire-priseur volontaire aura pour mission de se rendre au domicile des personnes souhaitant vendre un bien afin d’en estimer la valeur. Ensuite, il pourra dresser un inventaire des objets à proposer à la vente. Si les personnes souhaitant vendre ces objets sont d’accord avec l’estimation faite par le commissaire-priseur et si elles souhaitent volontairement se séparer de leurs biens, le commissaire-priseur volontaire sera chargé de la mise en vente des objets et de leur adjudication au meilleur prix. Quant au commissaire-priseur judiciaire, il réalisera des ventes de meubles aux enchères publics suite à des décisions de justices ou prescriptions de la loi. Le commissaire-priseur judiciaire peut être chargé de procéder à des ventes judiciaires suite à la liquidation judiciaire d’une entreprise, la mise sous tutelle d’une personne physique, etc.

Encherir > Commissaires-priseurs